Name: Catherine Turnbull

Institution: Mount Allison University

E-mail: catherine.a.turnbull@gmail.com

Biography:

I am philosophy student at Mount Allison University in New Brunswick. I am interested in contemporary feminist philosophy; more specifically, I am interested in epistemology, philosophy of science, phenomenology and their intersections. I am currently working on a project in freedom, ambiguity and experiences with contraceptive technologies, and well as on an exploratory project on the potential for a philosophy of journalism. I think a lot about storytelling, bodies, and the loving ignorance in my relationship with my sourdough starter.

Paper title:

Suggestions for a cripistemology of pain and gender: bolstering feminist analysis of pain experiences through a pain-centric model

Abstract:

In this paper, I discuss how feminist epistemological analyses of gendered experiences with pain, especially in the healthcare system, can be bolstered by employing a pain-centric model. To develop this model, I draw on Alison Patsavas’ term “cripistemology” as well as Elaine Scarry’s work on the ineffability of pain experiences. I suggest that the relationship between pain and gender is ripe terrain for a feminism that integrates disability studies. A collective criticism of Western healthcare, one that not only demands attention to gender but also demands better understandings of bodies, fuels this integration.

Keywords:

feminist philosophy; epistemology; cripistemology; pain; healthcare; gender


Nom : Catherine Turnbull

Institution : Université Mount Allison

Courriel : catherine.a.turnbull@gmail.com

Biographie :

Je suis étudiante en philosophie à l’Université Mount Allison au Nouveau-Brunswick. Je m’intéresse à la philosophie féministe contemporaine, plus particulièrement à l’épistémologie, à la philosophie des sciences, à la phénoménologie et à leurs intersections. Je travaille actuellement sur un projet concernant la liberté, l’ambigüité et les expériences avec les technologies contraceptives, ainsi que sur un projet exploratoire sur le potentiel pour une philosophie du journalisme. Je porte un intérêt particulier aux contes, au corps et à la tendre ignorance dans ma relation avec mon levain.

Titre de l’article :

Suggestions pour une cripistemology de la douleur et du genre : renforcer l’analyse féministe des expériences de douleur à travers un modèle centré sur la douleur

Résumé :

Dans cet article, j’étudie la façon dont les analyses épistémologiques féministes des expériences genrées de la douleur, particulièrement dans le système de santé, peuvent être renforcées en utilisant un modèle axé sur la douleur. Pour développer ce modèle, je m’inspire du terme cripistemology d’Alison Patsavas ainsi que des travaux d’Elaine Scarry sur l’ineffabilité des expériences de douleur. À mon avis, la relation entre la douleur et le sexe est un terrain propice à un féminisme qui intègre les études sur le handicap. Pour nourrir cette intégration, j’intègre plusieurs approches : une critique collective des soins de santé en Occident, une critique qui exige non seulement de porter une attention particulière sur le genre, mais aussi une meilleure compréhension du corps.

Mots-clés :

Philosophie féministe ; épistémologie ; cripistemology; douleur ; soins de santé ; sexe