Name: Kelsey Lauersen

Institution: Mount Allison University

E-mail: kslauersen1@gmail.com

Paper title:

Narrative Identity’s Challenge to People-First Language 

Abstract:

Drawing on Kim Atkin’s narrative identity theory, I argue that people-first language is harmful to disabled persons. First, I look at the properties of people-first language and elucidate the principles of narrative identity, as conceptualized by Atkins. Then, I situate people-first language in the context of a disabled person’s narrative identity by drawing on the experiences of disabled persons, including my own experience of being deaf. In so doing, I argue that people-first language promotes a fractured identity for disabled persons, which limits moral agency and is inherently harmful. 

Keywords:

narrative identity; disability; people-first language; moral agency; self-hood


Nom : Kelsey Lauersen

Institution: Mount Allison University

Courriel : kslauersen1@gmail.com

Titre d’article :

Le défi de l’identité narrative à l’égard du langage « la personne d’abord »

Résumé :

En m’appuyant sur la théorie de l’identité narrative de Kim Atkin, je soutiens que le langage de « la personne d’abord » pourrait être nuisible pour les personnes handicapées. D’abord, j’analyse les propriétés du langage de  « la personne d’abord » et j’explique les principes de l’identitaire narrative, tel qu’ils ont été conceptualisés par Atkin. Ensuite, je situe le langage de « la personne d’abord » dans le contexte de l’identité narrative d’une personne handicapée en m’inspirant des expériences des personnes handicapées y compris ma propre expérience de la surdité. Ce faisant, je soutiens que le langage de « la personne d’abord » favorise une identité fracturée pour les personnes handicapées, ce qui limite l’action morale et est intrinsèquement nuisible.

Mots clés:

Identité narrative ; handicap ; langage de « la personne d’abord » ; agence morale ; identité personnelle